Restauration du plafond de la chambre des Muses

11 octobre 2016 – 15 mars 2017

Re-découvrez le plafond Le Brun de la chambre des Muses entièrement restauré : ce chantier de 6 mois, d’une superficie de 175 m², s’est terminé en mars 2017, avec la repose de la toile centrale, Le Triomphe de la Fidélité, au centre du plafond. L’intégralité des 450 000€ de frais de restauration a été financée par un mécène américain.


Restaurations exceptionnelles des pendules du Château

Janvier – juin / Mécénat particulier et entreprise

Les douze pendules ornant les salons d’apparat du château de Nicolas Fouquet seront restaurées cet été par l’atelier de M. Fustier (Horloger de la Croix-Rousse). Ces pendules à ressorts, du XVIIème, XVIIIème ou XIXème siècle, ont été acquises au fil des années par les Sommier-Vogüé et l’Association des Amis de Vaux-le-Vicomte. Restaurées en atelier, elles seront remises dans le circuit de visite petit à petit durant l’été 2017. La restauration de ces pendules sera permise grâce au don de généreux mécènes, qui auront la possibilité d’adopter la pendule de leur choix, pour une somme allant de 2 500 à 8 000€ (avant déduction fiscale).

 


Restauration de l’horloge centrale du château

Mécénat participatif : 10 avril – 15 mai. Restauration : mai- juin

Le temps s’est arrêté à Vaux-le-Vicomte : pour la première fois depuis le XIXème siècle, l’horloge centrale commandée par Alfred Sommier (arrière grand-père de Patrice de Vogüé) ne sonne plus. Le château lance en avril une opération de crowdfunding pour restaurer une des pièces du mécanisme central qui a cessé de fonctionner dé­but janvier. L’horloge sera non seulement restaurée, mais également modélisée en 3 dimensions dans un but de médiation et d’information des visiteurs.


Restauration de la statue d’Hercule

Février – avril 2017

Faisant face aux intempéries depuis 1891, la statue magistrale en bronze au centre de la perspective créée par Le Nôtre dans les jardins de Vaux-le-Vicomte sera restaurée dès le mois de février 2017. Sculptée par J.Tournois et fondue par les frères Thiébaut, cette statue sera intégralement redorée, comme à l’origine. Elle représente Hercule au repos après son onzième travail, le jardin des Hespérides, et est deux fois plus grande que la sculpture initiale, par Lysippe (IVème siècle av. J-C). La restauration, d’un montant de75 000€, est prise en charge intégralement par du mécénat


Plantation du parterre de fleurs

Mai – juin 2017

Tous les ans, le domaine renouvelle le parterre de fleurs visible depuis la chambre d’apparat de Nicolas Fouquet, pour émerveiller les visiteurs. Cette année pour la première fois, deux sociétés s’associent en tant que mécènes à cette nouvelle composition originale, véritable ornement pour le jardin à la française de Vaux-le-Vicomte. Composés de couleurs rose, bleu et blanc, selon les goûts de Cristina de Vogüé, les massifs seront également odorants, avec notamment de superbes agastaches bleues.

 

Share Button